UA-105021232-1

samedi, 16 octobre 2010

Et la ponctuation? (II)

 

Comment doit-on ponctuer et comment peut-on ponctuer? Telle est l’éternelle question dans l’exercice scriptural. La mode de la phrase courte a provoqué un certain délaissement du point-virgule, à tort, malgré le fait que son existence remonte au Moyen-Âge.

 

interrobang.gifMais d’autres signes de ponctuation ont connu un fatum non moins tragique. Provenant de l’anglais, il en est un inventé durant les sixties qui exprimait des émotions, qui est aujourd’hui presque perdu de vue : l’interrobang, dont le sens marie exclamation(clam) et interrogation (rog) « ?! ». L’expression What the hell ?! en dit long … Evidemment, on ne l'a jamais croisé et on ne le croisera probablement pas non plus sur un clavier d’ordinateu mais pourquoi ne pas le rétablir ou le redécouvrir ?!

 pointdironie.jpg

Le point d’ironie me fait remarquer un internaute assidu très connu sur la place publique aurait subi un non moins triste  sort, son tour. Placé aussi à la fin d’une phrase, le signe exprimerait le deuxième degré. À part dans la prose d'Alcanter de Brahm au 19siècle, on le goûte dans le Canard enchaîné. Bien qu'il ait été "inconsciemment" remplacé aujourd’hui par des binettes et autres trombines, on est en droit de penser que la réhabilitation de ce glyphe expliquerait au mieux l’ambiguïté …

 

12:51 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : langue française, ponctuation, règles, style | |  Facebook