UA-105021232-1

vendredi, 12 juin 2009

Fin tragique de l'anthropologue genevois Alain Monnier

 

« Sorti armé d'une machette et d'une moustiquaire de la mythologie grecque, c'est le désir d'entendre raconter des mythes de vive voix qui m'a fait me tourner vers l'anthropologie religieuse. » Ces paroles étaient d’Alain Monnier, expliquant ainsi sa préférence pour cette spécialisation de la branche qu’il avait choisi de creuser.

 

alain_monnier1.jpg

 

De par sa très grande culture, Alain Monnier aimait se référer aux mythes originaires, qu’il faisait vivre dans son travail d’anthropologue, notamment pour expliquer les phénomènes des catastrophes.

 

Cette actualisation de l’Odyssée marquait ses expériences effectuées en Amazonie péruvienne ou bolivienne, dans le Gran Chaco argentin, en Papouasie, sur l’île de Pâques.

 

Retrouvé mort dans le Doubs où il se rendait souvent pour ses randonnées pédestres, un coup de poignard dans le cœur selon les premiers résultats de l’enquête, Alain Monnier emporte avec lui le mystère de ce geste fatal. Est-ce un suicide ou un assassinat ?

 

 

 

L’objet meurtrier, cause de son décès, a été récupéré dans les eaux. Le corps, encore habillé, fut repêché au barrage du Refrain (commune de Fournet-Blancheroche). L’homme n’avait plus donné signe de vie depuis plusieurs jours.

 

Personnellement, j’ai eu le plaisir de le rencontrer notamment dans certain cercle littéraire. Croisé par hasard il y a peu au Café des Philosophes, il racontait sa dernière version du Nouveau Testament. Excentrique avec goût, raffiné et naturel à la fois, franchement énigmatique, Alain Monnier personnifiait un théâtre à lui seul. Solitaire et solidaire, il savait parler à quiconque, maniant langage du coeur et vie de l'esprit. Uniquement par sa présence, il pouvait électriser l’auditoire. Bref, il vivait sa pensée et il pensait comme il vivait.

 

Il aurait pu mourir dix fois d’une fièvre aphteuse contractée en Amérique du Sud ou d’une rencontre indésirable ou encore d’un mauvais sort jeté par un jaloux, à l’image des destins tragiques qui trament le berceau de toutes les cultures du monde. Alain Monnier n’est plus. C’est une très grande tristesse, empreinte de colère, pour ceux qui l’ont connu. Une grande perte pour le milieu académique. Et la consternation autour des circonstances, décidément troublantes, de sa disparition violente, reste totale ...

Lire la suite

11:33 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (28) | Tags : anthropologie, alain monnier, suicide, crime, philosophie | |  Facebook

mardi, 24 mars 2009

De la belle mort

La star de la téléréalité anglaise s’est éteinte dimanche. Jade Goody aura ainsi mis en scène ses derniers jours, selon son vœu : par sa production médiatique, elle aura réussi à amasser une somme en vue de mettre sa progéniture à l’abri du besoin.

 

Chapeau bas, Madame ! Que votre âme repose en paix. Aujourd’hui, on apprend que le Parquet de Dijon a classé sans suite le dossier concernant la mort mystérieuse de Chantal Sébire, il y a tout juste un an.

Lire la suite

20:01 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chantal sébire, stoïcisme, phiosophie, suicide, euthanasie, mort | |  Facebook