UA-105021232-1

L'art et l'humanitaire au Musée de la Croix-Rouge

Imprimer

La nouvelle exposition produite par le Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge en collaboration avec la HEAD – Genève, le Comité international de la Croix-Rouge et la Croix-Rouge genevoise - regroupant 30 artistes - interroge la relation possible entre art et humanitaire.

Capitale de l’humanitaire, Genève abrite beaucoup de musées prestigieux à renommée internationale. Or, le Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ne jouit pas toujours de son statut muséal qu'il mérite auprès des touristes autant que des résidents genevois. Il espère ainsi rappeler son existence à l’instar des autres et ses expositions prouvent à chaque fois sa valeur.

L’art nous fait nous abstraire de notre quotidien d’où il faut s’extraire parfois pour en saisir la quintessence.

Les questions relatives aux civils et aux belligérants font la part belle aux représentations humanitaires en zones de conflits armés en occultant parfois tous les aspects de la vie passés inaperçus qui posent des problèmes tout aussi graves que ce soit comment gérer les menstruations en se demandant si son attirail doit faire partie du kit de première nécessité, si le wifi est moins important que la nourriture, si la reconnaissance faciale indique un trait de caractère de la personne filmée,  etc.

C’est grâce à la diversité des médiums artistiques (peinture, architecture, photographie, cinéma, dessin, design) ou des thèmes (les différences genre, la migration et l’identité, la dignité humaine et les rapports de force dans la société) ou encore des voix (dialogue entre les trois protagonistes d’une exposition, à savoir les artistes, les humanitaires et les visiteurs que cette nouvelle manifestation culturelle se distingue.

En exemple, la Rhea Cycle Tracker, la montre qui permet aux femmes de planifier leurs règles sans tabou créée par la designer en joaillerie Iris Gigon ainsi que l'upcycling de l'artiste textile Maëva Weissen pour parler de la "troisième culture", phénomène peu décrit comme tel, qui désigne la population d'enfants d'une autre origine nés un quartier de Genève.

À voir jusqu'au 26 septembre 2021 !

cicr2.jpg

cicr1.jpg

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.